Yo-Kai Watch - Ils sont invisibles ils sont partout, saison 2, épisode 50, Testé et approuvé par un campagnard - La salle de sport / Yo-Kai Babarouf / La folie de Woko

S2 ép. 50 : Testé et approuvé par un campagnard - La salle de sport / Yo-Kai Babarouf / La folie de Woko

Durée 21m 15s
Babarouf : Quelqu'un fait un vacarme du tonnerre dans le quartier de Nathan, c'est Babarouf, le Yo-kai qui fait trop de bruit. Nathan pense que Loubarbare pourra le contrer. Manque de chance, Loubarbare et Babarouf deviennent les meilleurs amis du monde. Le duo sème le chaos en ville. Mais Nathan trouve le point faible de Babarouf. La folie des Woko: Toute l'école est devenue tête en l'air. Bizarre... Nathan allume sa Yo-kai Watch et découvre une armée de Woko ! Il apprend rapidement qu'ils se sont rassemblés ici pour une journée de folie : la folie des Woko. Nathan décide d'invoquer le Woko qu'il connaît pour mettre un terme au festival. Mais le pauvre Nathan n'est pas au bout de ses surprises... Histoire bonus : Testé et approuvé par un campagnard ! - La salle de sport

Tout l'univers de Yo-kai Watch

Saison 3
Dans la saison 3 de Yo-kai Watch, Nathan fait la découverte d’une toute nouvelle montre… La Yo-kai Watch U ! Mais attention une nouvelle montre ne veut pas dire une vie plus tranquille… Nathan peut toujours compter sur les Yo-kai pour faire plein de bêtises ! 
 
Rejoins Nathan et ses fidèles compagnons Whisper et Jibanyan, dans de nouvelles aventures encore plus fun et délirantes ! Prépare-toi à voyager dans le temps, à découvrir de nouvelles villes et à rencontrer plein de nouveaux Yo-kai…

129 Commentaires

Valider
  • a
    a écrit le 11 novembre 2018 à 10h19

    Au moin whisper il sait bien se servir du yo-kai pad :D

  • m
    a écrit le 23 mai 2018 à 16h55

    c'est trop cool

  • e
    a écrit le 22 mars 2018 à 17h28

    Pffff whisper comme il est nul il regarde toujour sur son wokai-pad

  • l
    a écrit le 24 février 2018 à 18h43

    c'est trop bien

  • i
    a écrit le 16 janvier 2018 à 20h47

    c est bien mais c est trop imaginaire

voir les 124 commentaires